Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La vocation du cabinet MIMOUNI : exemple d'affaire traitée devant le conseil des prud'hommes de Marseille à propos d'un licenciement pour faute grave

La vocation du cabinet MIMOUNI : exemple d'affaire traitée devant le conseil des prud'hommes de Marseille à propos d'un licenciement pour faute grave

Le 16 février 2016
Me. Jacques MIMOUNI avocat au barreau de Marseille a pour vocation de simplifier au maximum le règlement des litiges, de dépassionner le débat pour aboutir à des solutions conformes à vos intérêts.

M. R a été licencié le 28 avril 2015 pour faute grave et a pris rendez-vous le 5 mai 2015 avec   Me MIMOUNI pour saisir le conseil de prud'hommes de Marseille.

 Cela a été fait aussitôt, les conclusions ont été établies et communiquées à l’employeur.

 Au vu des arguments soulevés la société MT a préféré immédiatement transiger et l'affaire a été réglée au mois de janvier 2016.

 L'ex-employeur de Monsieur R s'est engagé à ne pas donner de mauvais renseignements au sujet de Monsieur R qu'il avait licencié pour faute.

Il s'est engagé aussi à payer toutes les charges sur les indemnités de préavis, de licenciement (CSG, CRDS etc..) ainsi que les impôts qui seraient lui  reclamés.

 Monsieur R est content de cette issue rapide et convenable de son affaire. Il peut ainsi repartir sereinement dans sa vie sur de nouvelles bases.