Demande de rappel

Avocat divorce et séparation Marseille

Le divorce a été profondément remanié par la loi du 26 mai 2004. Le divorce peut être prononcé en cas :

  • De consentement mutuel : cela suppose que les époux s’entendent sur la rupture et les conséquences de la séparation qu’ils organisent.
  • D’acceptation du principe de la rupture du mariage : accord des époux sur le principe de la rupture, sans considération des faits à l’origine de celle-ci.
  • D’altération définitive du lien conjugal : cessation de la communauté de vie entre les époux, lorsqu’ils vivent séparés depuis deux ans.
  • De faute : violation grave et renouvelée par un conjoint des devoirs et obligations du mariage. Celle-ci doit rend intolérable le maintien de la vie commune.

En quoi puis-je vous aider ?

En tentant de privilégier, lorsque cela est possible évidemment, la rupture du lien matrimonial par consentement mutuel.

Les coûts seront considérablement réduits, la séparation moins douloureuse. La reconstruction par chaque conjoint de sa vie future sera facilitée par l’abrégement de la procédure, la volonté d’éviter les heurts inutiles…

Sans parler des enfants qui devraient passer au premier plan dans ces préoccupations. Il est évident que les conflits parentaux présentent pour eux un caractère perturbant.  Cela  nuit gravement à leur développement, même si cela n’apparaît pas clairement dans l’immédiat.

D’autre part, votre avocat à Marseille, a pour mission de vous assister et de vous conseiller. Sur le choix de la procédure, en fonction de ses enjeux ; sur la meilleure stratégie à adopter en fonction des difficultés rencontrées et celles qui risquent de surgir…

Séparation de corps

Elle est prononcée dans les mêmes cas et les mêmes conditions que le divorce.

  • la séparation de corps ne dissout pas le mariage, le devoir de fidélité demeure.
  • Elle  entraîne automatiquement la séparation de biens et laisse subsister le devoir de secours.
  • L’époux dans le besoin peut demander une pension alimentaire à l’autre.

Lorsque la séparation de corps a duré deux ans,  le jugement de séparation de corps peut être converti en divorce, à la demande de l’un des époux.

Cette procédure est à parfois à déconseiller, car il faudra introduire une nouvelle procédure pour obtenir le divorce.

Contact